Les concerts

Le titre générique de «gens du voyage» recouvre en réalité plusieurs populations issues de contrées et de cultures différentes :
Les gitans viennent essentiellement d’Espagne à qui ils ont donné le meilleur de l’art flamenco, de célèbres danseurs (Luisillo, Lola Flores…) et à la France un guitariste inspiré : Manitas de Plata.
Les Roms, originaires d’Europe Centrale, étaient chaudronniers, rétameurs.. Ils se sont dispersés dans le monde entier, jusqu’au Canada, ou en Australie…, transportant avec eux les musiques de leurs origines.
Les Manouches et leurs cousins, les Sinti étaient vanniers, forains, ou artistes de cirques (la famille Bouglione par exemple ). Ils viennent d’Allemagne et du Piémont. Tous ont une véritable passion pour la musique et c’est parmi eux que se recrutent les virtuoses des célèbres orchestres tziganes. C’est aussi parmi eux que l’on trouve les musiciens de «jazz manouche», qui dans les années 50, était considéré comme le «jazz français».

Le festival se veut être la vitrine de ces différentes expressions artistiques : la programmation sera à chaque fois variée, avec un répertoire qui pourra aller des musiques traditionnelles à la création contemporaine, en passant par le flamenco ou la musique classique.
Le point commun : donner à découvrir la création des gens du voyage.

Antonio NEGRO
29 avril
19h
Domaine de Méjanes
Musée Paul Ricard
La nuit du violon
30 avril
19h
Domaine de Méjanes
La vieille école
Duo Falsetas
1er mai
11h
Mas
de la Cure
Concert de clôture
1er mai
16h
Eglise Notre Dame
de la mer